SOURCE: DOM TOM CUP FACEBOOK
 

Le joueur…Bonjour je m’appelle Jonathan mais plus connu sous le nom de Jay et j’évolue actuellement au CE carroi en première division andorran en tant qu’attaquant.

Le début…

J’ai commencé très tôt à l’âge de 6 ans et depuis j’ai jamais quitté le foot. J’ai eu la chance de faire mes classes de football en Angleterre dans des clubs comme « Stafford Rangers » et « Stoke City« , ce qui m’a permis de signer mon premier contrat à l’âge de 17 ans. Depuis, j’ai eu la chance d’aller jouer dans différents pays.

SOURCE: DOM TOM CUP FACEBOOK
Le parcours…

Pour aller plus en détail,  j’ai fait un an dans un club en Angleterre qui s’appel « Stafford rangers »qui était à l’époque en 5eme division anglaise « en conférence premiere » avec l’équipe des jeunes avant de rejoindre Stoke City pour une durée de 3 ans oû j’évoluais avec les moins de 18 et l’équipe reserve. Ensuite je suis parti a Malte dans un club qui s’appelle « Victoria Hotspurs » qui ont fini champion cette année là mais je n’ai pas renouvelé à cause de la santé financière du club. A cause de cette situation je suis retourné en Angleterre jouer dans un club qui s’appelle « Welling United » en 5eme division anglaise puis 6 mois après je me suis envolé pour le club de « Jurmala vv’ club en première division en Lettonie dont la participation en tour préliminaire de l’Europa league et après j’ai eu cette opportunité d’aller jouer en Andorre au « CE carroi ».

La dififculté…

La plus grosse difficulté â laquelle j’ai dû faire face, c’est l’éloignement de ma famille parce que se retrouver loin de tout ce qu’on connaît c’est déstabilisant donc il faut savoir se montrer fort mais ce n’est pas insurmontable je l’ai fait parce que j’ai toujours envie d’aller plus loin.

Jonathan VANGOUT « Jay »
Le niveau en Andorre…

Le type de jeu en Andorre est beaucoup basé sur le style espagnol et sud-américain parce que beaucoup de joueurs viennent de ces régions là par conséquent il y aura forcément influence. Pour toutes les personnes qui connaissent un peu le football sud-américain, ils aiment beaucoup toucher le ballon même au entraînement mais qu’ils soient physique ou technique ça se fait toujours avec un ballon (sourire).

 

Réussir entant que Guadeloupéen…

Pour moi la seule clef de la réussite, c’est le travail et la persévérance du moment où tu es convaincu. Le faîte d’avoir connu plusieurs types de jeu dans différents pays et clubs m’a permis de m’adapter rapidement.

 

Jonathan VANGOUT source: DOM TOM CUP 2019
Le meilleur plat…

Bon pour pas vous mentir, le colombo poulet de maman, c’est le best de chez best

La Gaudeloupe…

Mon plus beau souvenir de vacances en Guadeloupe, je me souviens, je devais avoir 9-10 ans, et avec mes cousins, on allait chez une de mes tantes qui avait un arbre rempli de quenette et on passait notre temps à les cueillir pour les manger au dessert. (sourire) le bon vieux temps.

Les Gwadaboys…

Pourquoi pas, je ne suis pas fermé. On verra bien ce que l’avenir me réserve.

Tes ambitions…

Mon but est ambitieux mais j’aimerai devenir le meilleur buteur du pays c’est la trace que je souhaite laisser en Andorre du guadeloupéen qui aurait laissé une marque dans le football Andorran. Cette saison j’ai marqué 17 buts et le meilleur buteur en a mis 19 sur 27 journées.

 

A lire aussi notre magazine : http://bit.ly/2WFjnVt

Merci de nous aimer:Déjà aimé? Vous pouvez fermer cette