Steeve PASBEAU offre 4 points au Stade Lamentinois face à l’USR.

Steeve PASBEAU est sûrement l’un des joueurs le plus rapide de la Régionale 1 en Guadeloupe sur les joueurs que nous avons testés. Nous avons pu observer une pointe de vitesse de 7.8m/s ce qui équivaut a 28km/h. Il faut savoir que cette vitesse peut être supérieure sur une meilleure surface. Steeve Pasbeau reste un joueur très humble et toujours prêt à devenir meilleur qu’hier. Découvrez avec nous le joueur du Stade Lamentinois auteur de deux buts contre l’USR lors de la 15e journée.

 

source: LGF & Steeve Pasbeau

Peux-tu te présenter ? Quel âge as-tu ? Dans quelle équipe es-tu ?
Je m’appelle Steeve PASBEAU et le 24 janvier 2019, j’aurais 28 ans. Je suis membre de l’équipe du Stade Lamentinois.

À quel âge as-tu commencé le foot ? Quels sont les postes que tu as eu l’occasion d’occuper ?
J’ai commencé le foot à l’âge de 8 ans au club de la Juvenis. Dans ma carrière de footballeur, j’ai eu l’occasion de jouer au poste de milieu défensif, milieu droit ou gauche, en 10 et également en attaquant.

Si je comprends bien, tu as quitté la Juvenis pour rejoindre le club du Stade Lamentinois?
Non, j’ai quitté la Juvenis pour le club de l’USR où j’ai joué environ 4 ou 5 saisons puis je suis parti en France à Toulouse. Pour des raisons familiales, j’ai du retourné en Guadeloupeo où j’ai intégré USR à nouveau en décembre jusqu’à la fin de saison. Ensuite, je suis allé à l’USBM pour 3 saison et depuis je suis au Stade Lamentinois.

Steeve Pasbeau - Photo Stade
source: Steeve Pasbeau

À quel moment tu t’es rendu compte que tu voulais devenir footballeur et pas autre chose ?
Après la coupe du monde en 1998 ça a été le déclic pour moi. Vivre le parcours de la France à la télé, de les voir remporter la Coupe du Monde, c’est à ce moment que je me suis dit, je veux être footballeur.

C’est vrai que cette Coupe Du Monde, en a fait rêver plus d’un. À l’époque, qui était ton joueur favoris ?
Thierry Henry, sans hésitation.

Pourquoi lui ?
Par rapport à son style de jeu et pour tous les buts qu’il a inscrits dans sa carrière

Steeve Pasbeau - Photo
source: Steeve Pasbeau

Aujourd’hui, tu es considéré comme étant l’un des meilleurs joueurs de la Guadeloupe. Tu as eu l’occasion de jouer dans différents clubs, tu as même était repéré pour jouer à dans l’hexagone. Comment arrives-tu à faire la différence ?
Pour moi ce qui m’a permis de faire la différence : ma détermination, mon travail, mais surtout croire en moi à mon potentiel.

Tu as également la réputation d’être un excellent buteur, d’ailleurs lors de la rencontre face à l’USR, tu as su faire toute la différence en inscrivant ces 2 buts. Avant de rentrer sur le terrain, dans quel état d’esprit étais-tu ?
Très motivé et surtout déterminé à faire un gros match pour se relancer dans le championnat après nos 2 défaites contre l’Arsenal (3-0) et la Red Star (2-0).

Tu es un élément important dans ton équipe. Quand tu es sur le terrain, tu fais toute la différence. Comment arrives-tu à gérer cette pression ?
Toute la différence, je n’aurais pas cette prétention, je suis un élément important dans l’équipe, c’est vrai, mais sans mes coéquipiers tout seul cela ne serais pas possible. Nous formons un bloc uni et pour moi, c’est la différence.
Je gère cette pression de manière très simple. Je le prends plus comme une chance d’être un cadre, un élément important. Ce qui me facile la tâche et me motive à toujours donner le meilleur de moi-même.

source: Steeve Pasbeau - photo
source: Steeve Pasbeau

Tu as une intelligence de jeu qui est impressionnante. Chacune de tes actions est réfléchie. Où as-tu appris à jouer avec autant de technique ?
J’ai appris par mon expérience en France où en sélection, mais aussi en regardant des matchs à la télé. Le football ne se joue pas uniquement avec les pieds, mais aussi avec la tête, avant même d’avoir reçu le ballon il faut faire une prise d’information et choisir parmi les différentes possibilités qui se présentent à moi et choisir la bonne.
La technique est une obligation pour être encore meilleur donc je mets toutes les chances de mon côté pour être encore le plus performant et le plus décisif.

Qu’as-tu appris de toi en utilisant le GPS ? Penses-tu qu’une utilisation permanente pourra te rendre plus compétent ?

Pour commencer le GPS, c’est déjà une avancé pour le football guadeloupéen cela m’a permis d’apprendre beaucoup de chose sur mon jeu, mes déplacements sur le terrain, mes appels de balle, mes zones préférentielles, le nombre de kilomètres parcourus et bien d’autre chose…
Pour moi, avoir toutes ces données me permettront de m’appuyer dessus afin d’une part de progresser sur mes qualités, mais également sur mes défauts.  Je pense que oui, je pourrais être encore plus performant.

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?
Collectivement se maintenir en R1 et individuellement finir la saison avec au moins 10 buts ça serait déjà pas mal.

Tu as dû revenir en Guadeloupe prématurément. As-tu des regrets, car tu n’as pas pu terminer ce que tu avais commencé dans L’hexagone ?
Sincèrement aucun, je n’aurais pas tout ce que j’ai maintenant. Surtout comme je dis souvent, rien ne se fait, sans raison dans la vie.

source: Steeve Pasbeau photo
source: Steeve Pasbeau

À force d’aller vers les joueurs en Guadeloupe, nous rencontrons des jeunes avec d’énormes talents. Vous êtes chacun bon dans un domaine. On dit souvent « Guadeloupe terre de Champions ». As-tu l’impression que « notre football » est assez mis en avant ?
Oui et non il y a beaucoup de potentiel en Guadeloupe, mais pas assez de moyens “ niveau infrastructure terrains et autres “ pour moi, c’est la différence entre ici et dans l’hexagone, et je trouve ça dommage.

A LIRE AUSSI :« Richard GUYON réalise un hat trick de titre pour sa première saison en Guadeloupe. »

A LIRE AUSSI :« Ruddy STRAZEL, une année entant qu’invincible dans le championnat U15 en Guadeloupe »

Latest Karaïbes Sports News

Merci de nous aimer:Déjà aimé? Vous pouvez fermer cette