MERABLI & LASCARY LABEAU, en centre de formation

Cette année, deux jeunes du Stade Lamentinois MERABLI et LABEAU-LASCARY,

un club de la ligue guadeloupéenne de football (LGF) et membres du pôle espoirs, a pu voir deux de ses jeunes joueurs partir pour la France dans des centres de formations.

Rémy LABEAULASCARY qui va être à Lens et Louis Alexandre MERABLI qui va aller à Lyon.
source : les parents des jeunes

Quelles sont les valeurs que tu as reçu au Stade Lamentinois ?

MERABLI : J’ai appris le respect ,l’humilité et j’ai développé  l’envie de gagner.
Madame MERABLI : Mon fils est un jeune homme très humble qui a du mal avec « les projecteurs » braqués sur lui. En match, il se transcende et recherche avant tout le jeu, faire jouer ses coéquipiers et faire gagner son équipe. Il est très respecté de ses coéquipiers pour cela je pense.
LABEAU : Les valeurs que j’ai reçues sont le respect et le fair-play. J’ai appris à  rester humble.

Quelles sont les qualités qui t-ont  permis d’être sélectionné?

MERABLI : La vivacité,  technicité, et vision du jeu.

Source : LGF | Louis-Alexandre MERABLI. Poste : milieu. Club : Stade Lam.

C’est le début d’une nouvelle aventure. Quelles vont être tes priorités une fois arrivé dans le centre de formation ?

MERABLI : je souhaite m’intégrer le plus rapidement possible et prendre le rythme.

Comment t’es- tu préparé à gérer les difficultés lié à l’éloignement de ton île natale? Ne crains-tu pas de souffrir du mal du pays ?

MERABLI : Je n’ai  pas fait de préparation spécialement pour ça. je verrai bien au moment voulu.
Madame MERABLI : C’est un garçon qui est  »zen » en général. C’est sa façon de gérer son stress quand il en a. Il garde la tête froide. C’est une bonne chose quand on évolue dans le haut niveau.
LABEAU : le plus difficile à vivre sera la séparation avec ma famille.  Cependant, je sais plus ou moins à quoi m’attendre  vu que j’étais au creps Antilles Guyane. Ça m’a permis de me préparer car c’était une première année de  séparation avec ma famille. Je crains aussi le froid auquel je ne suis pas habitué .

 

Source : LGF | Rémy LABEAU LASCARY. Poste : milieu. Club : Stade Lam.


A quoi se résume une année satisfaisante en centre de formation ?

 

MERABLI : Réussir mon année de formation consiste pour moi à jouer  le plus possible et être décisif le plus possible au poste où je serai.

LABEAU : pour moi, il s’agira de n’être pas blesser,  avoir du temps de  jeu et pourquoi pas être surclassé dans la catégorie supérieure.

Les paroles d’une mère sur la distance et l’accompagnement de voir son petit partir :

Madame MERABLI: Ses 2 années au CREPS nous ont permis de nous  »habituer » au fait qu’il ne soit pas avec nous en semaine. Toutefois il reste notre petit bonhomme qui a un rêve depuis tout petit : devenir footballeur professionnel, donc nous sommes là pour l’aider à atteindre cet objectif. Il démontre depuis plusieurs années qu’il a les aptitudes, les qualités et qu’il ne souhaite pas changer de voie, du coup c’est notre devoir de l’accompagner même s’il nous manque chaque jour. Son rêve est devenu un projet familial donc il n’est pas exclu que nous fassions un bout de chemin tous ensemble dans l’hexagone….On verra.

Toute la Team KARAÏBES SPORTS leur souhaite beaucoup de courage pour cette nouvelle aventure ainsi qu’à leurs familles sans oublier le pole espoir de la Guadeloupe et leur club formateur Stade Lamentinois.

Dylan laug a décidé de rester avec l’AS NENUPHARS en régional 2 de lgf (LIGUE GUADELOUPÉENNE DE FOOTBALL).
Dimitri de Karaïbes Sports

Share
Published by
Dimitri de Karaïbes Sports

Recent Posts

Johanna TAYEAU, L’APRES BASKET PROFESSIONNEL AU PAYS.

Après une carrière professionnelle de 13 ans dans l'hexagone (Limoges, La Roche Vendée, Chartes) la Guadeloupéenne Johanna TAYEAU (32 ans)…

1 mois ago

LAETITIA GUAPO MÉDAILLÉE D’OR : LE BASKET DANS LES VEINES. Interview de Fabrice SALOME, (LEVEL8 / GSPORTBUSINESS)

Laëtitia GUAPO, 1.82m, 27 ans est une joueuse confirmée du championnat. L’année 2022 confirme sa posture d’insatiable gagneuse. Avec Bourges,…

1 mois ago

Fabrice Salomé rencontre Keshan Jacoby-Koaly lors du DEFI

Fabrice Salomé rencontre Keshan Jacoby-Koaly, le jeune guadeloupéen qui est venu pour le DEFI. Entretien réalise par fabrice salomé de…

5 mois ago

ZARKO RADOVIC, l’entraîneur de Tijana revient sur son expérience en Guadeloupe

Zarko Radovic, l'entraîneur de la Tijana revient sur l'expérience en Guadeloupe lors du DEFI. Fabrice SALOMÉ a été en mesure…

5 mois ago

Dorde VUJAKOVIC, le jeune serbe revient sur son voyage en Guadeloupe

Dorde VUJAKOVIC, le jeune serbe revient sur son voyage en Guadeloupe et de son combat lors du DEFI avec Fabrice…

5 mois ago

Jeyssa MARCEL, la jeune guadeloupéenne ivoirienne

Jeyssa MARCEL, la jeune guadeloupéenne ivoirienne revient sur l’évènement le DEFI, ou elle a affronté TIJANA DRASKOVIC. Un entretien réalisé…

5 mois ago