La sélection U13 de la Guyane au Mondial Pupilles de Plomelin est rentrée dans l’histoire du football Guyanais.

Une sélection mené par Christophe ADAM ont atteint les 1/8e de finales d’une compétition qui regroupait plus de 90 équipes et 20 nations.

Christophe ADAM - Guyane
source: Christophe ADAM

Pour cette 8ème participation de la sélection U13 de Guyane au Mondial Pupilles de Plomelin, quelles étaient tes attentes ?

L’attente est toujours celle de faire mieux que les années précédentes. Pour ma part, c’était ma première participation en tant qu’entraîneur principal de cette sélection U13. Conscients que nous avions une belle génération 2006, avec quelques joueurs 2007 que je souhaitais déjà intégrer au vu de leur potentiel, j’espérais qu’avec une préparation cohérente nous puissions jouer le rôle d’équipe surprise dans un groupe pourtant relevé avec notamment le Stade Brestois 29, le Dijon FCO et le CS Longueuil (Canada). Cette qualification en phases finales (13ème sur 72 équipes) est une belle performance, certes, mais pas une surprise en ce qui me concerne. Mais l’essentiel, et l’attente principale, c’était de montrer le potentiel des jeunes footballeurs guyanais et de leur faire vivre une belle aventure humaine et sportive.

Christophe ADAM - Guyane
source: Christophe ADAM

A partir de quand as-tu su que vous aviez le potentiel d’aller chercher les 1/8èmes de finale ?

Lors du 2ème jour de la compétition, après la victoire contre le CS Longueil (2-0). Nous avions réalisé une première journée intéressante, avec deux victoires et un bon match nul contre Brest, notamment dans le contenu. Je pense que les garçons ont alors réalisé qu’ils étaient au niveau et dans l’approche psychologique, ça change la donne. La vraie dynamique naît, je pense, à ce moment.

Christophe ADAM - Guyane

Quelle a été la préparation pour atteindre ce stade de la compétition par rapport à d’autres tournois ?

Nous avons démarré les détections en novembre 2018. Après trois tours de détection, le travail avec un groupe élargi (20 joueurs) s’est enclenché en mars, de manière à pouvoir regrouper plusieurs fois les joueurs sur les mois suivants. Une préparation composée de matchs et tournois contre des équipes U15 afin de proposer aux garçons des oppositions présentant davantage d’intensité, créer une cohésion de groupe et intégrer les principes du projet de jeu.

Christophe ADAM - Guyane

Quel match t’a le plus marqué ?

Si d’un point de vue comptable le match contre l’équipe canadienne était un tournant positif, le match fondateur de ce parcours reste celui contre le Stade Brestois 29, finaliste du tournoi. Les garçons, menés 1-0 à la pause, ont su réagir et faire un bon match nul (1-1). Avec davantage de réalisme, ils auraient même pu gagner cette rencontre. Le contenu était intéressant, mais c’est surtout l’état d’esprit affiché qui a donné le ton pour le reste du tournoi et convaincu les joueurs de leurs capacités.

Christophe ADAM - Guyane
source: Christophe ADAM

As-tu retenu une chose en particulier sur le fonctionnement des autres équipes que tu souhaites voir appliquer en Guyane pour un meilleur football des jeunes ?

Chacun a son fonctionnement selon les contextes culturels, géographiques, sociétaux, mais aussi sur les philosophies de jeu. Il n’est pas forcément aisé ou utile de vouloir reproduire ce que l’autre fait. Cependant, sur ce type de tournoi, le constat est qu’il y a une réelle exigence sur tous les plans (techniques, tactiques, athlétiques, mentaux). L’intensité dans les rencontres est importante et c’est dans ce domaine qu’il est vite possible de se retrouver en difficulté, jour après jour. C’est cette capacité à reproduire des efforts que nos joueurs doivent acquérir, et cela passe par une structuration optimale du football des jeunes sur les territoires.

source: Christophe ADAM

Ton coup de cœur du tournoi ?

C’est le tournoi en lui-même. Le défi sportif mêlé à une aventure humaine extraordinaire. Les enfants sont hébergés en famille d’accueil, découvrent d’autres fonctionnements. La qualité des infrastructures, les échanges entre éducateurs. Tout est réuni pour sortir grandis d’une telle expérience.

 

À lire aussi :

Guyane
Marvin TORVIC, ancien joueur professionnel a été monumental dans la finale coupe MMG.

A lire aussi:

Guyane
3 Hommes, 3 Nations, Une seule mission

 

Merci de nous aimer:Déjà aimé? Vous pouvez fermer cette