Mathis BAPAUME est une recontre avec un jeune homme qui sait s’investir pour atteindre son rêve…

source: Mathis BAPAUME - Profile
source: Mathis BAPAUME
Bonjour Mathis, peux-tu te présenter ?
Bien sûr, je m’appelle Mathis, j’ai 17 ans, je suis né en Guadeloupe et je suis en France depuis bientôt 3 ans.
À quel âge as-tu commencé à jouer au foot ?
Depuis tout petit à l’âge de 5 ans dans mon club d’origine, l’USBM, c’est là où tout a commencé !
Tu as commencé très tôt ! C’est ton entourage qui t’a incité à pratiquer ce sport ?
Oui, ce sport est pratiqué dans notre famille de génération en génération. J’ai tout de suite adoré ce sport et c’est maintenant devenu un rêve pour moi donc en effet mon entourage y est pour beaucoup !
source: Mathis BAPAUME - Au etats Unis
source: Mathis BAPAUME
On va remonter un peu le temps pour comprendre comment le petit garçon que tu étais à évoluer pour devenir le jeune homme qui vit un rêve éveillé aujourd’hui …
À l’époque, quel poste occupais-tu ?

Au tout début, je pratiquais vraiment le foot pour m’amuser donc j’occupais un peu tous les postes, il m’est même arrivé de jouer gardien de but (sourire) et au fur et à mesure au fil du temps à 11 ans, j’ai pu évoluer à des postes plus offensifs tels qu’ailier droit voir attaquant et vers 13 ans, j’ai pu trouver mon poste de prédilection qui est milieu de terrain !

À quel moment as-tu réalisé que le foot était plus qu’une passion ?
Lorsque j’ai eu l’honneur de réaliser ma première sélection de la Guadeloupe en u 12.

Selon toi, qu’est-ce qui t’a permis de te démarquer des autres ?
L’humilité, le plaisir de pratiquer ce sport et surtout le plus important le travail !

Tu es resté fidèle à l’USBM, tu n’as jamais souhaité intégrer un autre club ?
Ah oui toujours, USBM à jamais dans mon cœur. C’est mon club de cœur. On est carrément une famille et je remercie ce club de m’avoir véritablement tout donné.

source: Mathis BAPAUME - Equipe
source: Mathis BAPAUME

Pourquoi avoir quitté la Guadeloupe, mais surtout ton club il y a 3 ans ?
J’ai fait le pôle espoir de la Guadeloupe à l’âge 13 ans et 14 ans. À cet âge, lorsque l’on est originaire de Guadeloupe, il est important de partir le plus tôt possible dans un club ayant un plus grand niveau afin de progresser plus vite et espérer une carrière professionnelle. Suite à un tournoi, j’ai été recruté par un club professionnel qui s’appelle le Toulouse football club un centre de formation, j’y suis resté durant 2 ans.
Quitter la Guadeloupe pour un joueur ayant ce rêve est donc une obligation. 

Nous avons des jeunes qui lisent nos articles. Peux-tu nous expliquer ce qu’est le pôle espoir ?
Le pôle espoir est une structure sportive qui rassemble les meilleurs sportifs sélectionnés par le coach de leurs sélections… Ces sportifs auront des horaires aménagés afin de pratiquer le double projet. (foot et école)
À 13 ans, tu étais au pôle espoir. Comment arrivais-tu à allier le foot à tes études ?
Oui, comme je disais les cours étaient aménagés avec les cours le matin, étude de 14h à 15h et le sport l’après-midi donc on était dans les meilleures conditions pour allier les deux projets.
Peux-tu nous parler de ton parcours, depuis ton arrivée dans L’Hexagone ?
Comme je l’ai dit, j’ai passé 2 années au TFC, ça a été une très belle expérience pour moi. J’ai pu disputer de nombreux matchs et voir de nouvelles choses. Puis cette année, je suis très fier de pouvoir jouer pour l’As Béziers, où je produis une très bonne première partie de saison. C’est à moi de continuer à bosser afin d’être le plus performant possible.
source: Mathis BAPAUME - Action
source: Mathis BAPAUME

On oublie souvent qu’en France, les entraînements ont lieu à l’extérieur, et cela, peu importe la température. Oublies-tu le froid, une fois sur le terrain ?
Oui, sur le terrain, j’oublie tout, on se couvre assez bien et le fait que l’on soit actif facilite l’adaptation au froid. On s’y fait de jour en jour et depuis, j’ai pris l’habitude !

Comment arrives-tu as gardé un mental d’acier ? Quels sont tes objectifs pour la saison 2018/2019 ?
Oui, c’est vrai que je suis assez bien entouré.J’écoute les conseils que me donnent mes proches et cela m’aide dans tous les domaines et me permet de garder le moral et ma détermination.
Mon principal objectif est de faire une très bonne saison cette année, de bons matchs, de bonnes performances et surtout de rendre fier de moi mes compatriotes.

source: Mathis BAPAUME - Les Gwadaboys
source: Mathis BAPAUME

On sent que tu es vraiment attaché à la Guadeloupe. Arrives-tu à suivre la saison de ton club de cœur malgré la distance et ton planning chargé ?
Oui malgré tout j’ai pu rester en contact avec mes ex coéquipiers. Chaque week-end j’ai des informations sur les différents résultats et je vais des fois sur internet !

Voilà, où nous voulions en venir. Que penses-tu de leur saison ?
Au niveau des seniors, je suis très fier d’eux parce qu’ils réalisent une très bonne saison et je leur souhaite le meilleur pour la suite !
Tu joues dans une équipe dans laquelle le niveau est autre. As-tu des conseils à donner à tes anciens coéquipiers ?
 Bah, je leur conseille de toujours rester sérieux quoi qu’il arrive, de rester régulier, continuer à bosser  et de prendre plaisir quoi qu’il arrive!
source : Mathis BAPAUME

 

Quelle est ton plus beau souvenir à L’USBM ? Et quel est le plus beau depuis que tu joues hors du département ?
Il y en a tellement… Mon plus beau souvenir à l’USBM reste un tournoi qu’on a gagné en u 13 où j’ai fini meilleur attaquant.
Et hors, du département, c’est notre victoire contre l’OM 2 – 0, un match où j’ai marqué.
Tu as intégré le pôle espoir très tôt, cela t’a aidé à devenir plus mature que les adolescents de ton âge. Tu avais déjà un planning chargé. Nous savons tous, que tu as fourni un travail monstrueux. C’est également pour cette raison que tu as toujours fait parti des meilleurs. Un enfant reste un enfant, comment arrives-tu as gérer la séparation avec ta famille et tes amis ?
Au début, c’était très dur ! J’étais loin de ma famille, il faisait froid, etc., mais le fait que je sois venu pour un seul but m’a toujours motivé, je me dis que si j’y arrive, je rendrai ma famille heureuse et je me dirai que j’ai fait quelque chose de fort dans ma vie !
source: Mathis BAPAUME - Selection de la Guadeloupe
source: Mathis BAPAUME
Quel est ton plus grand rêve ? Dans quelle équipe aimerais-tu jouer ? Parmi tout les joueurs de foot lequel est ton modèle?
Mon plus grand rêve est bien sûr de devenir footballeur pro, jouer dans les meilleurs clubs au monde pourquoi pas et je n’ai pas vraiment de joueur modèle aha, mais je respecte les grands joueurs comme Messi ou Ronaldo.
 
Karaïbes Sports te souhaite une longue et belle carrière professionnelle. Après la réalisation de tes rêves, envisagerais-tu de devenir un membre actif dans ton club de cœur ?
Je vous remercie beaucoup. Et oui si j’ai la chance de réaliser une carrière professionnelle, je reviendrai toujours par la suite jouer pour mes sources du football Guadeloupéen qui est l’USBM.
 
As-tu l’impression que le football local est assez représenté dans nos médias ?
Non, pas vraiment, je pense que le football local reste notre richesse et devrait être représenté davantage.
Merci au père de Mathis de nous avoir donné l’autorisation de faire l’entretien.
Merci de nous aimer:Déjà aimé? Vous pouvez fermer cette